Viens voir iti

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 15 mai 2016

Savannah Way: à tribord toute!

Allez, encore 2200km avant la côte Est. Au programme, d’interminables routes solitaires dans l’Outback, des bivouacs écrasés par la chaleur tropicale du Queensland et toujours ces satanées mouches!

itinéraire

Daly waters: 

Notre route croise ‘Daly Waters’, un pub célèbre passant pour être le plus ancien de l’Outback, sa licence d’alcool datant de 1893.

Décoré de cartes de visites, de billets de banque, de T-shirts, soutien-gorges, culottes, laissés par des clients de passage, il fournit tous les services typiques des zones reculées et constitue une étape agréable pour le voyageur fourbu.

007-20160406-12h56m26s-001100011008-20160406-12h57m03s-001200012005-20160405-23h06m11s-000400004006-20160405-23h06m12s-000500005

Au menu ce soir, un plat copieux de boeuf et barra grillés au barbecue, arrosé de bonnes pintes de bière bien fraiches. (le barramundi est un poisson très courant souvent présenté en fish’n’chips ou grillé au barbecue)

004-20160405-22h22m47s-005700057

 

On the road again!

Les termitières nous font une haie d’honneur, parées de leurs atours du dimanche.

001-20160405-16h33m15s-001700017

Premier critère pour le bivouac du soir: de l’ombre!
Chaque degré en moins, c’est 1 litre de sueur épargné. (proverbe du bush Clignement d'œil )

015-20160406-20h07m59s-017500175

Certains de nos voisins ont un peu plus de place que nous…

003-20160405-21h22m00s-005100051022-20160408-16h53m33s-024200242

Au premier abord déroutantes et peu engageantes, ces interdictions  d’accès aux communautés Aborigènes s’expliquent pourtant.

009-20160406-14h18m50s-015200152


Une série de traités régissent les relations entre Aborigènes et Australiens et définissent leurs terres.
Les Aborigènes ont une relation à l’alcool disons, problématique et ils ont cherchés à se protéger.
Des communautés entières bannissent l’alcool de leur territoire.
Leur mode de vie est fondamentalement basé sur les liens familiaux. Cela dépasse les liens du sang ou du mariage: si un membre de la communauté s’occupe d’un enfant, ce membre entre dans son cercle familial.
Lorsqu’un adulte enfreint les règles communautaires, il peut être exclu définitivement, brisant toutes ses attaches. Il rejoint en général une ville où il va grossir les rangs des Aborigènes errants dans la rue, utilisant la pension versée par le gouvernement pour s’enfoncer un peu plus dans la misère.

Bon, pour cette roadhouse, on arrive trop tard… Clignement d'œil

010-20160406-14h19m08s-001600016011-20160406-14h20m56s-002400024

Les floodways (voies submersibles) peuvent déborder en quelques minutes, certains montant jusqu’à 2 mètres. Pour les âmes sensibles inquiètes pour les termitières, elles sont étanches m’as-t-on assuré.

012-20160406-14h26m46s-003400034013-20160406-14h28m14s-015400154

Des motels basiques mais climatisés au fin fond de nulle part.

017-20160407-16h01m56s-019500195014-20160406-16h22m53s-016400164

Pour nous, on reste fidèle à notre bon vieux 4x4: pas de clim Triste mais un bon petit frigo bien agréable pour les boissons fraiches et les provisions.
Et puis, c’est incomparable de se sentir libre dans ce pays immense et magnifique! Sourire

018-20160407-21h29m15s-020200202016-20160406-21h55m00s-003700037

Oasis de l’Outback

On quitte la route pour une nouvelle piste de poussière rouge traversant le parc national Boodjamulla.

021-20160408-15h19m24s-023800238

Sur la route en tôle ondulée et cailloux tranchants, on s’arrête pour aider un couple de retraités Australiens changeant un pneu crevé sur leur pickup énorme.
Le pneu est littéralement déchiqueté.
On repart après quelques minutes d’efforts avec un pack de bière bien fraiche Sourire , véritable monnaie d’échange par ici!

Maintenant seuls sur la piste, on franchit quelques gués

019-20160408-14h34m45s-021800218020-20160408-14h50m30s-023100231

avant d’atteindre les gorges de grès rouge, véritable oasis de palmiers avec ses eaux émeraude et ses cascades.

 

029-20160408-17h36m53s-026300263024-20160408-17h25m19s-025200252023-20160408-17h17m03s-011800118033-20160408-18h03m17s-017200172025-20160408-17h25m53s-025400254026-20160408-17h29m19s-012300123027-20160408-17h31m14s-012500125028-20160408-17h35m11s-013200132030-20160408-17h55m48s-015600156031-20160408-17h56m25s-016000160032-20160408-17h57m02s-016400164034-20160408-18h12m10s-018500185035-20160408-18h16m23s-027200272036-20160408-18h24m28s-021100211037-20160408-18h35m06s-022500225038-20160408-18h38m19s-023300233

Halte au camping d’Adel’s Grove, situé dans une mangrove et baignade dans la rivière.

039-20160408-20h52m35s-028300283040-20160408-20h53m50s-029300293041-20160409-11h46m49s-000800008042-20160409-12h32m18s-001100011043-20160409-12h33m31s-001700017

Pour continuer notre route, la voie fermée par le Conseil local n’impressionne pas grand monde. Les gérants du camping nous affirment qu’on peut l’emprunter en 4x4 sans difficulté.
Le détour étant trop pénalisant, on prends le risque, inquiets tout le trajet de se faire intercepter par les rangers ou pire, d’avoir un ennui mécanique immobilisant le 4x4 (pas d’assurance dans ce cas!).
On arrive sans encombre, ayant seulement croisé des employés de la voirie qui nous saluaient au passage Sourire

La route est longue

La routine du voyage reprend: thermos de café, interminables lignes droites à 110km/h, parfois une halte pour un breakfast copieux servi à n’importe quelle heure, plein de carburant et à nouveau la route jusqu’au bivouac du soir, avant la tombée de la nuit vers 17h!

Les routes ici sont souvent à une seule voie, élargies en terre pour pouvoir s’écarter en croisant un autre véhicule, ou un Road Train passant en trombe à 110km/h !

051-20160409-18h52m42s-004800048048-20160409-16h54m12s-002700027044-20160409-16h20m41s-001900019045-20160409-16h21m10s-002100021046-20160409-16h24m43s-002500025047-20160409-16h54m01s-002600026049-20160409-17h52m58s-002900029050-20160409-17h54m01s-003500035052-20160409-19h23m22s-005000050054-20160409-19h39m49s-002000020

 

Un fauteuil, une belle vue et une bière (je sais ça fait cliché mais on peut pas faire plus Australien!)

053-20160409-19h38m35s-001300013

Ah si, comble du raffinement du camping à l’Australienne: le groupe électrogène pour le grille-toasts du petit déjeuner! Pour les oeufs et les saucisses, ça cuit déjà au barbecue! Faut bien ça pour démarrer une journée de pêche!

055-20160410-12h28m13s-006500065

Pas encore la côte Est

Notre dernière vision de la côte Nord, Karumba paradis des pêcheurs.

057-20160410-14h47m23s-007600076058-20160410-14h54m33s-008900089059-20160410-14h55m25s-005600056060-20160410-14h57m15s-009400094

Retour dans les terres

On traverse à l’horizontale la péninsule du Cap York, dans le Nord Queensland.

061-20160410-15h17m59s-011500115062-20160410-16h03m40s-007100071063-20160410-16h42m52s-012400124064-20160410-16h45m58s-007400074065-20160410-16h46m02s-007500075

La gare Victorienne de Normanton, l’ancien port d’acheminement des mines d’or.

066-20160410-16h55m48s-007800078067-20160410-16h57m21s-008800088068-20160410-16h58m37s-009100091069-20160410-17h03m42s-009300093070-20160410-17h03m46s-009500095

Témoignages d’un passé plus glorieux, rythmé par les pics et la fièvre de l’or.

071-20160410-18h48m00s-013000130072-20160410-18h50m43s-013900139073-20160410-18h50m50s-014100141074-20160410-18h56m24s-014300143075-20160410-18h57m03s-010700107076-20160410-19h01m26s-011200112

 

Undara: tubes de lave

Le parc national volcanique d’Undara nous a laissé d’excellents souvenirs.

D’abord les animaux: présents en abondance dans cette forêt de bush.

Des jolis émeus nous souhaitent la bienvenue les premiers.

078-20160411-14h52m06s-015300153

Puis c’est au tour des walibis et des kangourous trop mignons, sauvages mais tournant en liberté autour des campeurs dispersés dans des emplacements en forêt

082-20160411-15h08m19s-012400124083-20160411-15h08m23s-012600126091-20160411-19h22m17s-021900219094-20160411-20h25m04s-024600246109-20160412-11h19m02s-029100291110-20160412-11h20m56s-030000300

Ensuite le camping, situé dans la forêt, aménagé autour de wagons d’époque reconvertis en restaurant et en chambres climatisées: une merveilleuse idée fort bien réalisée.

Dans un souci d’économie de ressources, l’eau est récupérée des toitures ou recyclée.

105-20160412-11h09m49s-028900289107-20160412-11h12m29s-021800218080-20160411-15h05m08s-012100121079-20160411-15h02m58s-011900119081-20160411-15h07m17s-012300123098-20160411-22h45m42s-018100181100-20160411-22h46m48s-018700187099-20160411-22h46m41s-018600186093-20160411-19h23m35s-016700167095-20160411-20h29m23s-025900259

Visite des tunnels de basalte formés par les coulées de lave il y a 190000 ans.
En empruntant les lits des rivières, la lave a formé des sortes de canalisations dans lesquelles elle s’est ensuite écoulée, formant plus de 160 km de réseau de tunnels.

084-20160411-16h55m08s-013000130085-20160411-17h00m29s-013600136086-20160411-17h08m40s-014500145

En repartant de la visite, le bus frôle le bush en feu: on nous explique qu’il s’agit de ‘controlled burns’ (feux contrôlés) faits pour diminuer les risques d’incendie. En fait, on ne voit personne surveiller, seulement des flammes à quelques mètres de nous!

087-20160411-17h36m47s-020600206088-20160411-17h36m54s-020800208

Quelques explications nous en apprennent un peu plus.

Le climat trop sec ne permet pas aux végétaux tombant au sol de se décomposer: avec le temps le tapis s’épaissit et le moindre accident (foudre, étincelle) enflamme le tout, le feu léchant les arbres, atteignant les feuilles des ‘gumtrees’ (eucalyptus) qui propagent les flammes en s’embrasant. C’est la catastrophe sur des centaines d’hectares, incontrôlable vu l’éloignement et les superficies concernées.

Le principe est de mesurer l’épaisseur du tapis et d’y mettre volontairement le feu avant qu’il ne soit trop important.
Ainsi, le feu n’atteint pas les branches et se contente de ‘nettoyer’ le sol.
Les gumtrees ont une écorce qui pèle et se régénère, les graines germant même plus vite sous l’action de la chaleur.
Le feu étant mis d’un seul côté des pistes coupe-feu aménagées, les animaux peuvent se mettre à l’abri.

089-20160411-17h41m19s-021300213106-20160412-11h11m41s-021500215

Ouf, assez de théorie, on a mérité un bon repas arrosé cette fois de vin Australien.

Le truc rouge et bleu bizarre, c’est un bipper qui sonne quand on peut passer devant les cuisines chercher notre plat!

096-20160411-22h02m39s-026600266097-20160411-22h19m49s-026700267

Un petit déjeuner du bush, tout au feu de bois, café Australien, haricots, bacon, oeufs, saucisses et tomates

101-20160412-10h35m21s-027100271102-20160412-10h40m25s-027400274

Le tout sous la surveillance d’un Kookaburra: martin-chasseur trop chou.

103-20160412-11h02m33s-027900279104-20160412-11h02m52s-028400284

 

Encore quelques kilomètres avant la côte… on y est presque…

mardi 10 mai 2016

Kakadu: et pour quelques dollars de plus...

itinéraire

Ce parc national de 20000km2 est un must dans la multitude de parcs que compte l’Australie.

006-20160404-20h21m40s-035900359


Situé dans la zone tropicale, il s’accommode donc de 2 saisons: le Wet (la saison des pluies d’octobre à mars) et le Dry (la saison sèche d’avril à septembre).

Le Wet peut voir la plupart des pistes fermées car inondées et le Dry peut être très fréquenté.

On arrive début avril, avec peu de pluies les mois passés.
Les accès aux parcs nationaux croisés jusqu’alors tournaient autour des 10 à 20 AUD par véhicule.

Ici, le tarif est de 40 AUD par personne, tarif saison sèche: ouch!

Sauf que les sites principaux nous réservent une mauvaise surprise…

001-20160404-16h50m59s-016300163

Et oui, ‘closed’, interdits d’accès! Du coup, les 80 AUD nous restent en travers du gosier Triste

Le garde nous indique qu’on peut quand même y accéder… en avion ou en hélicoptère (environ 200 AUD par personne la 1/2 heure…)

Sans surprise, on restera fidèle à notre bon vieux Land Cruiser.

 001-20160403-19h08m12s-010600106

Ils on perdu un petit quelque chose je croisClignement d'œil


 

Quelques exemples d’art rupestre Aborigène

003-20160403-19h24m27s-011800118002-20160403-19h24m19s-011600116

On se console avec les paysages,

004-20160403-19h40m25s-018600186005-20160403-19h41m42s-012100121006-20160404-14h31m00s-025800258004-20160404-16h00m25s-031500315

et les ciels hallucinants.

001-20160403-19h46m00s-020100201002-20160403-19h46m06s-020200202

On bivouaque dans le parc (12 AUD de moins…)

001-20160403-21h25m41s-014000140

Toujours aucun crocodile en vue, pourtant on sait bien qu’ils sont là… quelque part…

002-20160403-21h26m31s-014200142

Là, finalement, c’est moins les avertissements sur la présence des crocos (quoique…) que l’état du pont qui vont empêcher la balade.

005-20160404-19h23m30s-035300353

Les termitières semblent vouloir grandir à l’infini

008-20160404-15h59m06s-030800308009-20160404-18h20m51s-033100331010-20160404-18h24m36s-033900339

clap de fin sur Kakadu…

lundi 9 mai 2016

Darwin: capitale tropicale

Halte de 2 jours dans un chouette hôtel en plein centre pour visiter et se détendre avant la traversée vers la côte Est: le 4x4 n’est pas grand et la chaleur est fatigante. Un peu de climatisation, une douche bien à nous et un bon lit nous attendent…

itinéraireDéjà près de 16000 km parcourus en Australie!

 

Les roadhouses servent des breakfast complets toute la journée: cuisinés à la demande, on trouve toujours des oeufs, des saucisses, des frites et des hamburgers maison pour les voyageurs.
On a pris l’habitude de se restaurer à des horaires très variables selon le moment où on croise une roadhouse.
Seul le repas du soir se prend avant la tombée de la nuit, vers 17h…

002-20160331-17h41m44s-022600226001-20160331-16h28m29s-019300193

Les termitières font partie de l’environnement: même le terrain de sport est envahi.

003-20160401-12h22m50s-010000100

Darwin est là!

Atmosphère provinciale décontractée pour cette ville faisant face à la mer de Timor.
Près de 50 nationalités s’y côtoient dans une atmosphère de détente typiquement tropicale: la vie semble s’y écouler au ralenti.

Dévastée par 2 fois, elle comporte peu de bâtiments anciens (et en Australie, 200 ans c’est très vieux).
La ville a servi de base avancée pour la guerre contre la Japon dans le Pacifique: elle fut la seule ville Australienne bombardée.
En 1974, le cyclone Tracy fit beaucoup plus de dégâts et rasa plus de 95% des habitations.

004-20160401-17h08m32s-024800248005-20160401-17h10m06s-025800258007-20160402-13h41m41s-003300033008-20160402-13h47m24s-000200002009-20160402-13h48m13s-000300003010-20160402-13h49m09s-000500005011-20160402-13h49m35s-000600006012-20160402-13h56m27s-001300013013-20160402-14h01m08s-005000050014-20160402-14h03m58s-002200022015-20160402-14h15m37s-003600036016-20160402-14h30m31s-004700047017-20160402-14h32m57s-005400054031-20160403-15h36m48s-010400104

Le Star Picture Theatre, cinéma bâti en 1929, résista aux bombardements mais fut abattu par le cyclone Tracy.
Les films de cow-boys qu’il projetait influencèrent tellement les Aborigènes, admis dans la salle sans discrimination, qu’ils reprenaient des répliques de Western et jouaient dans le Bush aux ‘Cowboys and Injuns’.

018-20160402-15h01m59s-005800058019-20160402-15h02m48s-006000060021-20160402-15h05m01s-006500065022-20160402-15h05m40s-006700067023-20160402-15h06m56s-006800068024-20160402-15h07m23s-006900069

Chambre parfaite en hauteur avec une belle vue dégagée sur Darwin et une piscine rien que pour nous: après le confort spartiate de la voiture, ça fait un choc!
Pendant 2 jours, on profite à fond.

025-20160402-16h05m01s-007100071028-20160403-01h34m03s-009400094026-20160402-17h50m37s-007700077

Le soir, petite sortie arrosée avec bière et vin Australiens pour faire passer la viande au barbecue, ses frites et ses beignets d’oignons.

006-20160401-23h25m50s-000100001027-20160402-23h41m02s-008700087

Tout pleins de nouvelles forces, direction le parc national de Kakadu.

jeudi 5 mai 2016

La Gibb River Road: enfin presque...

La Savannah Way part de Broome, ville perlière de l’Océan Indien entourée de déserts de poussière rouge pour rejoindre Cairns, capitale Australienne de la plongée sur récifs de la mer de Corail, entre forêt tropicale et barrière de corail.
Un monde sépare ces 2 villes… ainsi que 3700km!

Pour notre première partie du trajet, on choisit d’emprunter la mythique Gibb River Road, à notre portée d’aventuriers amateurs grâce à une saison des pluies poussive cette année.

itinéraire

 

Broome

On commence par un peu de repos au camping dans cette ville de 16000 habitants qui nous a conquis par son charme provincial de bout du monde.

Ses eaux aigue-marine font la joie des surfeurs et des pêcheurs. Pour la baignade, ne pas oublier que c’est encore la saison de ces =#!#!!!—!:! de méduses tueuses qui sévissent sur les côtes Nord et Est de l’Australie. Il suffit de 2 mètres de contact avec les tentacules pour recevoir assez de neurotoxines pour arrêter le coeur: comme elle aime entourer ses appendices autour d’un bras ou d’une jambe, c’est 50cm de contact par tentacule.
Les surfeurs semblent prendre le risque en tout cas, ainsi que les enfants Aborigènes…

C’est vrai que ça tente bien!

001-20160325-16h16m22s-051000510002-20160325-16h18m38s-053000530015-20160326-20h32m22s-012100121009-20160326-19h40m35s-004200042003-20160325-17h32m38s-034600346004-20160325-17h33m37s-035000350005-20160325-17h35m52s-058100581010-20160326-19h42m06s-004900049012-20160326-20h07m40s-007400074013-20160326-20h13m39s-009200092

Broome a depuis des années profité de l’industrie perlière. Les pêcheurs asiatiques et aborigènes ont payé un lourd tribut dans cette quête de la beauté : un cimetière chinois en témoigne, les pierres tombales souvent gravées dans une pierre marine.

008-20160326-19h10m49s-005700057

Aujourd’hui, des fermes marines modernes assurent la production à moindre risque.

Côté terre, Broome entre passé et présent, écrasée par la chaleur moite de cette fin de saison humide.

006-20160326-17h38m56s-000100001011-20160326-19h50m32s-008300083007-20160326-18h53m05s-002200022018-20160327-14h13m34s-014100141016-20160326-23h18m28s-013000130

La marée basse révèle un champ d’empreintes de dinosaures que les spécialistes reconnaitrons surement.
Qui trouvera ma tong placée en témoin dans cette photo?
Notez qu’il est tout à fait possible que ma chaussure trône fièrement dans un rocher quelconque!

014-20160326-20h20m53s-009300093

Les nuits de pleine lune, lorsque la marée est basse, tout le monde vient admirer les reflets sur les flaques laissées sur le sable: c’est le ‘Staircase to the moon’.

017-20160327-01h06m16s-016600166

Bon on repart?

Tel un cimetière gigantesque, des termitières alignées dans la prairie.

019-20160327-16h06m27s-014900149

En fait, la réalité n’est pas si loin.
Les Aborigènes avaient coutume d’ouvrir une termitière active et d’y déposer les dépouilles humaines. Les bestioles refermaient le tout peu à peu.
Aujourd’hui, il est plus courant de trouver des TShirt sur les monticules, voire des pneus abandonnés aux soins des termites.

Selon la couleur de la terre, elles vont du blanc au rouge en passant par le crème. Oui, je sais là, on dirait une grosse m.. et vu la grosseur du truc, je préfère ne pas voir l’auteur Clignement d'œil

021-20160327-16h31m40s-018200182

On commence à voir ces jolis arbres renflés: des boabs

020-20160327-16h30m58s-017600176

Celui-ci est creux avec une fente pour ouverture.
Ce qui aurait pu être une simple curiosité a été transformé par l’homme en une prison pour Aborigènes en les y entassant en nombre.
J’ai toujours confiance en l’être humain pour savoir tirer le meilleur parti de tout ce qui l’entoure Triste Triste

022-20160327-17h07m07s-019600196023-20160327-17h07m29s-019700197

Un abreuvoir dans le désert, et son éolienne pour puiser l’eau.

024-20160327-17h14m46s-021400214

La jetée de Derby, haut perchée pour se jouer des marées de 12 mètres!

025-20160327-17h36m28s-016700167

 

Premiers tours de roue sur la ‘Gibb’

Un petit coup d’oeil sur les conditions des pistes

026-20160327-18h05m14s-017500175

Comme on ne va pas à Kalumburu, tout est OK!

028-20160327-18h08m51s-017900179

Pour Windjana Gorge et Tunnel Creek, c’est tout bon aussi!

En avant!

Pas mal de ces avis sur le territoire Australien: des appâts empoisonnés sont disséminées à l’intention des Dingos.

027-20160327-18h08m01s-017800178

Une victime de la Gibb. Ce n’est pas notre première piste, on relativise… mais on reste prudent!

029-20160327-20h12m49s-018800188

Les paysages sont superbes, le soleil permanent, la chaleur intense!

030-20160327-20h38m54s-019300193036-20160327-21h34m29s-024600246032-20160327-20h55m04s-019600196033-20160327-21h26m01s-020700207034-20160327-21h28m32s-021400214031-20160327-20h47m58s-022600226

Dans cette partie de l’Australie, les crocodiles sont signalés autour des points d’eau: on ne se baignera pas malgré l’envie de se rafraichir.
Plus inquiétant, on ne voit aucun ‘croc’. Sans connaitre leurs habitudes, on s’attend à les voir partout, rendant toute balade dans les hautes herbes beaucoup plus flippante!
On croise parfois des locaux en maillot de bain mais on préfère s’en tenir aux panneaux avertissant du danger possible.

037-20160327-22h04m49s-025200252035-20160327-21h30m12s-022300223038-20160327-22h06m45s-023300233

Halte pour la nuit, seuls en surplomb de la rivière

039-20160327-22h24m32s-024000240045-20160328-12h27m41s-028800288

Encore la magie de l’Australie: un réveil matinal par nos petits amis, rodant autour du campement, méfiants mais diablement curieux!

041-20160328-11h13m41s-027400274042-20160328-11h16m22s-027700277040-20160328-11h04m20s-026000260043-20160328-11h16m24s-027800278044-20160328-11h21m33s-028400284

D’autres animaux nous regardent passer sur la piste.

047-20160328-13h01m02s-031400314048-20160328-13h34m57s-032500325

La route est bien loin de la réputation de mangeuse de 4x4 de la Gibb.
C’est une piste de poussière rouge pas plus délicate que les kilomètres déjà engloutis ailleurs: de la bonne vieille tôle ondulée et des ‘creeks’ ou des ‘floodways’ bien bétonnés.
Attention quand même, il n’a pas plu depuis longtemps et les gués peuvent très vite devenir très délicats à franchir.

Creek=gué
Floodway=voie submersible

La Cata!

Tout se déroulait trop bien: on alignait les kilomètres suivis par un nuage de poussière rouge.

049-20160328-14h59m12s-035600356

A mi-chemin, à Mount Barnett, route barrée!
En interrogeant un ranger, il nous confirme qu’on ne peut pas aller plus loin et qu’on doit refaire demi-tour et emprunter la route goudronnée plus au Sud.
Ca fait quand même un ‘petit’ détour de 1200km alors qu’on est à 300km de notre destination! Triste

En fait, sur le panneau au début de la piste il fallait comprendre que la route fermée pour Kalumburu concernait aussi la route qu’on voulait emprunter, même sans aller à Kalumburu. Mouais, ça me parait toujours pas très clair leur panneau!

Demi tour

Passer outre un avis officiel de fermeture de route pose 2 problèmes:

  • une amende salée si on se fait prendre
  • pas d’assurance en cas de pépin

On repart donc en sens inverse, le risque de casse étant élevé sur une piste…

Pour éviter de revenir complètement au début de la piste, on coupe par Windjana Gorge et Tunnel Creek qu’on a vu ouvert hier, c’est toujours 400km de gagnés.

Enfin une route inconnue!

050-20160328-15h04m28s-036300363051-20160328-15h24m53s-028700287052-20160328-16h13m04s-029900299053-20160328-16h17m07s-030400304055-20160328-19h06m53s-031200312056-20160328-19h20m54s-037700377057-20160328-19h23m45s-031900319058-20160328-19h23m51s-032000320059-20160328-20h20m09s-032500325060-20160328-20h23m13s-033300333051-20160328-15h24m53s-028700287061-20160328-20h25m38s-037900379062-20160328-20h51m42s-034800348063-20160328-20h55m34s-035300353064-20160328-21h07m04s-036300363

Le ciel devient menaçant, il nous tarde de trouver un coin pour bivouaquer en dehors de la Gibb.

Ah non! on arrive presque au bout!

065-20160328-21h41m01s-038300383

Un demi-tour nous couterait bien trop de kilomètres, et on ne veut pas être pris par l’orage sur la piste.
Je descend sonder le floodway à pied dans l’eau, pas trop rassuré par ces crocos qu’on ne voit pas…
Ouf! un peu moins de 40cm avec un peu de vase et pas de jambe boulotée Clignement d'œil
Vitesse lente enclenchée, on passe sans problèmes Sourire

Enfin le bivouac: une douche, une bière, un repas léger et dodo dans le silence de l’Outback.

066-20160328-23h02m12s-040200402

 

Fini la Gibb!

Pas de pluie cette nuit, mais c’est encore bien noir!

067-20160329-12h38m11s-038700387

Qu’importe, on a retrouvé une route asphaltée, on roule en confiance, la conduite est plus reposante.

068-20160329-14h59m23s-042000420069-20160329-15h56m41s-042800428070-20160329-16h03m17s-043600436071-20160329-18h53m03s-040300403072-20160329-20h08m47s-044700447

Dans une RoadHouse, un parc à bébé abrite un étrange petit lardon de 3 mois…

073-20160329-21h02m48s-041500415074-20160329-21h02m52s-041600416

Sa mère tuée sur la route, il doit la vie à un automobiliste qui l’a aperçu et ramené à la station: il sera confié à un centre puis relâché une fois autonome.

Quand ça veut pas…

Têtus, on reprend la Gibb par l’autre côté, espérant faire les gorges d’El Questro, et pourquoi pas le gué de la rivière Gibb!

075-20160329-21h19m23s-047400474077-20160330-13h54m43s-001300013078-20160330-14h07m22s-001600016079-20160330-14h17m41s-003400034

Double déception!
La route du gué est fermée et le passage d’El Questro ouvre le 1er avril (Ha! Ha! Ha!) et on est le 29 mars (TristeTriste ! Triste ! )

 

un peu de réconfort

On repart, en traversant des nuages de grosses sauterelles, explosant sur le pare brise avec des bruits d’impact impressionnants. Un vrai terrain miné!

076-20160330-12h49m27s-000100001

On prend l’habitude de nettoyer les radiateurs avant chaque départ: par cette chaleur, ils nous sont bien utiles!

080-20160330-15h20m00s-003500035081-20160330-15h41m48s-004800048082-20160330-15h46m54s-005100051084-20160330-19h06m14s-006800068085-20160330-19h11m25s-005300053087-20160330-19h13m34s-009000090

Sur les conseils d’un barman de Kununurra, on va passer la nuit dans un camping du lac Argyle, le second plus grand réservoir d’eau artificiel d’Australie, pour oublier la fatigue de la route et reprendre des forces avant d’attaquer la remontée vers Darwin.

083-20160330-17h30m42s-006100061Pas de tartelettes délicates mais plein de caramel, de crème et de sucre! Miam!


 

Enchanteur, ce camping va nous offrir de superbes moments dans sa piscine à débordement à plus de 30 degrés et sa vue imprenable sur le lac et ses montagnes orangées puis sous la voute étoilée du ciel d’Australie!

088-20160330-21h44m45s-012700127089-20160330-21h45m43s-013200132090-20160330-21h53m03s-007200072091-20160330-21h53m40s-013300133094-20160330-21h59m01s-014200142

mercredi 13 avril 2016

Le Pilbara

Plein Est vers la région minière du Pilbara

004-20160322-15h00m13s-007500075

itinéraire

On retrouve la piste et les étendues désertiques.
Des paysages somptueux et un ciel toujours aussi omniprésent.
On croise à nouveau des Australiens partant camper, pêcher, faire du bateau avec tous les moyens à leur disposition.

001-20160321-20h14m06s-004100041002-20160321-21h21m01s-000200002003-20160321-21h21m07s-000400004005-20160322-15h42m21s-008900089006-20160322-16h10m16s-009400094

 

Le Karijini National Park

011-20160322-19h33m04s-015100151

Des gorges étroites spectaculaires, des trous d’eau où il fait bon se baigner mais des routes atroces, toutes en cailloux tranchants et en tôooooleeeee onnnnnduuuuuléeeeeeee.
On craint la (ou les) crevaison à chaque instant !
Mais ça tient bon !

Des termitières de plus d’un mètre ponctuent le paysage.

008-20160322-18h08m49s-001400014

D’étranges touffes d’herbe aux allures de porc épic.

009-20160322-18h09m51s-001900019

 

012-20160322-19h46m05s-006600066013-20160322-19h46m22s-007000070014-20160322-20h49m39s-016300163015-20160322-21h15m48s-010900109016-20160322-22h05m52s-012200122033-20160323-20h05m17s-038200382035-20160323-20h28m26s-040600406

 

Des bestioles indéfinissables entre canard et …. autre chose!

017-20160323-14h18m03s-019100191

Les gorges encaissées sont un régal à arpenter.

018-20160323-14h48m52s-012700127019-20160323-14h53m39s-015100151020-20160323-15h00m38s-017900179021-20160323-15h20m36s-019700197022-20160323-15h20m52s-019900199023-20160323-15h43m29s-020400204024-20160323-15h46m02s-022200222025-20160323-15h49m23s-020700207

Seul inconvénient, la tenue anti mouches, obligatoire dans ces terres; elle protège le visage mais il faut apprendre à ignorer la chatouille délicate sur les parties de chair découvertes.

028-20160323-17h59m43s-026000260

Un lézard dragon pas farouche nous regarde passer du coin de l’oeil (ne vous fiez pas au nom, il fait seulement 15 cm de long). Plutôt rigolo quand il court sans poser ses pattes avant.

034-20160323-20h12m49s-039800398

Des piscines naturelles bien agréables pour se rafraichir Sourire

010-20160322-18h25m36s-003000030031-20160323-18h44m08s-036300363026-20160323-17h02m54s-024500245027-20160323-17h58m02s-024900249029-20160323-17h59m55s-026300263030-20160323-18h17m07s-025200252032-20160323-18h45m13s-036800368

Après une nuit passée dans le parc, on retourne vers la côte, et on rejoint à nouveau l’océan indien.
Il fait toujours aussi chaud.

Port Hedland

C’est avant tout un port industriel en eau profonde, débouché naturel de la région minière du Pilbara, alimenté en minerai par la ronde permanente des Road Trains en provenance des mines de l’Outback.

040-20160324-18h32m48s-046600466041-20160324-18h32m54s-028300283

Des montagnes de sel en attente d’embarquement.

036-20160324-15h28m43s-043400434042-20160324-19h09m08s-029500295

Un autre visage de cette ville, moins austère.

039-20160324-16h52m05s-044700447037-20160324-16h17m51s-026700267038-20160324-16h18m02s-026800268007-20160322-16h37m30s-010900109

Vers la Savannah Way

On  traverse maintenant le ‘Big Empty’: 610km longeant le Great Sandy Desert.
De la poussière rouge, et rien d’autre.

Seulement 2 roadhouses sur le trajet: Pardoo est la première, à 150km de Port Hedland, l’occasion de remplir le mug de café bien chaud.

043-20160324-20h47m38s-030100301

En fin de journée, un arc-en-ciel nous fait un clin d’oeil, sans une goutte de pluie!

044-20160324-22h15m14s-030500305

Prochaine étape Broome, porte de la Savannah Way: 3700km vers Cairns sur la côte Est de l’Australie et la mer de Corail!

mardi 12 avril 2016

Océan indien en vue!

Encore un peu de route pour quitter les pistes poussiéreuses et revoir enfin l’océan: l’avantage d’être sur une île-continent, c’est que si on continue dans la même direction, on tombe forcément sur de l’eau salée!

itinéraire

En attendant, bivouac tranquille au bord d’un petit barrage: on est arrivés en pleine nuit et on découvre au petit matin le paysage.

002-20160315-12h56m52s-019800198003-20160315-12h59m21s-020200202

 

001-20160315-12h50m32s-018400184

… et nos voisins un peu bruyants Clignement d'œil

Silence le barde…


 

Petit déjeuner à la RoadHouse suivante: bien pour tenir la journée!

004-20160315-14h50m49s-021300213


Institutions de l’Outback et de ses routes interminables, ce sont des établissements en général gérés par un couple qui fournissent tous les services dont les routiers ont besoin: un bar, de la cuisine simple, des produits de première nécessité, de l’essence, et souvent des emplacements pour passer la nuit en van, bungalows ou chambres.
Ils remontent pour certains à l’époque des  pionniers et des caravanes convoyant marchandises et bétail.

Des chameliers Afghans s’occupaient d’acheminer vivres et marchandises: les chameaux sauvages d’Australie descendent de ces premiers convois.

014-20160316-13h02m46s-025200252

 

On croise assez souvent ces pistes d’avion: c’est la route qui sert d’aérodrome en cas d’urgence.

005-20160315-18h40m15s-021500215

 

La nuit, les road trains roulent de plus belle, toutes les remorques allumées: plus de 50 mètres pour les plus longs.

009-20160316-00h39m03s-019000190

Au bord des routes, ces courges ne semblent intéresser personne, humain ou animal.

011-20160316-12h42m41s-024100241

Le choix du jour pour le campement: on va encore être au calme ce soir!

010-20160316-12h36m04s-023000230

Des bourgades comme au FarWest, qu’on dépasse avant même d’avoir réalisé qu’on y est entré.

012-20160316-12h56m45s-024300243013-20160316-12h58m02s-024600246008-20160315-18h51m40s-022600226006-20160315-18h51m34s-022400224007-20160315-18h51m37s-022500225

Des fourmilières ou termitières commencent à envahir les prairies

015-20160316-14h31m39s-025400254

D’anciennes voies ferrées et des épaves de véhicules témoignent du passage éphémère de l’homme

017-20160316-16h37m46s-025100251018-20160316-16h39m41s-025500255

L’eau est une denrée précieuse dans ces zones isolées; elle est collectée et stockée pour les hommes et les bêtes. Les cultures sont inexistantes.

016-20160316-15h15m19s-026800268

Geraldton: ville côtière

On va souffler un peu pendant 2 jours dans la plus grande ville entre Perth et Darwin: le bus scolaire blindé nous rappelle qu’on est encore tout proche de l’Outback.

071-20160320-23h26m56s-028000280020-20160317-18h29m49s-003000030021-20160318-14h59m49s-003900039022-20160318-15h00m00s-004000040070-20160320-18h35m08s-036100361

 

La côte enfin

Après des jours de désert, voir autant d’eau à la fois parait presque surréaliste…

023-20160318-16h06m47s-001400014024-20160318-16h08m35s-004100041025-20160318-16h14m06s-004800048026-20160318-16h45m53s-005100051027-20160318-17h00m29s-002200022028-20160318-17h03m03s-002600026029-20160318-17h07m58s-005900059030-20160318-17h18m24s-006400064032-20160318-17h35m21s-003700037033-20160318-17h38m52s-008300083034-20160318-17h41m32s-008400084035-20160318-17h54m02s-008800088036-20160318-17h55m32s-004400044037-20160318-18h08m39s-006400064038-20160318-18h08m56s-006600066039-20160318-18h10m07s-008400084040-20160318-18h21m45s-009100091041-20160318-18h21m46s-009200092042-20160318-18h34m06s-010600106043-20160318-18h42m49s-010800108044-20160318-19h45m09s-012400124045-20160318-20h03m18s-012400124054-20160319-18h02m20s-020900209052-20160319-17h13m22s-019300193051-20160319-17h12m40s-015800158060-20160319-21h02m40s-029900299058-20160319-19h38m04s-018800188059-20160319-19h47m48s-028000280056-20160319-19h37m07s-024400244

 

Shell beach et sa plage blanche immaculée constituée uniquement de coquillages

047-20160319-16h45m02s-017300173048-20160319-16h45m11s-017400174049-20160319-16h50m39s-013600136050-20160319-16h55m04s-017600176

Un émeu pas inquiet pour 2 sous parade sur la promenade de la petite bourgade.

053-20160319-17h40m04s-019700197

 

055-20160319-18h36m06s-021800218

Attention! terrain miné!


 

La Gascoyne

062-20160320-16h06m49s-031600316

Pas d’erreur sur le nom, tiré de la rivière locale.

Le cours d’eau est souterrain pendant la période sèche: en le voyant maintenant, on a du mal à imaginer l’eau aux hauteurs indiquées sur la jauge…

001-20160321-16h24m31s-001900019002-20160321-19h47m06s-003500035


Cette région au climat sub-tropical est un important centre de production maraichère et fruitière.

061-20160320-15h12m49s-031200312

On trouve à Carnarvon l’OTC Dish, l’antenne de télécommunication installée en 1966 par la NASA pour suivre les missions spatiales Gemini et Apollo: je ne pouvais pas manquer ça Clignement d'œil
Elle fut démantelée en 1987, après le suivi de la comète de Halley.
Dans le musée attenant, on découvre le gouffre qui sépare notre technologie actuelle du matériel grâce auquel les premiers pas dans l’espace et sur la Lune ont été effectués!

067-20160320-17h44m20s-024500245068-20160320-17h49m56s-026300263069-20160320-17h50m13s-026400264063-20160320-17h28m24s-022700227064-20160320-17h28m34s-022800228065-20160320-17h37m38s-023200232066-20160320-17h37m48s-023300233

Allez, on se pose pour la nuit avant de replonger à l’intérieur des terres dans une région minière très active: les hauts massifs érodés du Pilbara.

046-20160318-22h02m57s-013400134

mercredi 30 mars 2016

La grande traversée

Parvenus au centre de l’Australie, trois choix s’offrent à nous pour atteindre la côte Ouest:

  • 4000km de route goudronnée par le Nord
  • 4000km de route goudronnée par le Sud
  • 2000km dont 1200km de piste tout droit vers l’Ouest

On choisit sans surprise la route la plus directe.

itinéraire

A bâbord toute

La ‘bête’ est contrôlée, alimentée en carburant, eau et provisions et on fonce sur la piste…. non? Comment ça on ne peut pas! il manque quoi?

permis_GOPR0747.MP4_snapshot_00.04_[2016.04.01_18.10.36]Un permis!

Alors, voyons ça.
On doit traverser le parc national d’Uluru: bon, ça c’est fait avec le billet déjà acheté pour voir Uluru!
On passe au bureau des Rangers du parc qui nous indiquent qu’il nous faut un permis pour traverser les terres Aborigènes mais qu’ils ne peuvent pas nous le donner; il faut retourner en ville au centre d’information… C’est ballot, on en vient juste de la ville Triste

Au centre d’information, on nous indique qu’on doit aller sur Internet pour obtenir le permis Triste Triste
mais qu’ils peuvent le faire pour nous Sourire SourireSourire

On fournit nos noms, notre adresse en France, la marque du véhicule, sa couleur, l’immatriculation, le motif de la traversée, la date d’entrée, les dates de passage à divers points sur la route et on nous tend une petite liasse de feuillets à lire impérativement.
On y apprends que:

  • on a impérativement 3 jours maximum pour faire les 1200km
  • on a interdiction de s’éloigner de plus de 30 mètres de la piste
  • on ne doit pas photographier les communautés Aborigènes
  • on ne doit pas interférer avec les activités Aborigènes
  • on ne doit pas utiliser leurs ressources, leur eau
  • toute possession ou usage d’alcool est interdite (5000$ d’amende): il est toléré d’en transporter s’il s’agit d’un transit
  • on n’a l’autorisation de dormir que dans les 2 ou 3 sites indiqués
  • l’essence sans plomb doit être mise sous clé

Pour une utilisation des pistes secondaires, d’autres permis sont nécessaires, au cas par cas, avec un délai de 6 semaines pour les obtenir…

Vu le sérieux du discours de l’hôtesse, on comprend que ce ne sont pas des mots en l’air.

La Great Central Road

La route est large, peu empruntée (10000 véhicules par an) et dans un état qui pourrait ne pas nécessiter un 4x4.
Cependant, les conditions peuvent se dégrader très vite, après la pluie par exemple, et pour la tenue de route sur la tôle ondulée ou les cailloux, notre Land Cruiser et ses pneus épais ne sont pas de trop.

route_GOPR0762.MP4_snapshot_00.05_[2016.04.01_18.14.17]Tôle ondulée = vibrations insupportables à basse vitesse.
La solution est de dépasser les 70km/h, on ‘flotte’ ainsi au dessus avec le ‘léger’ inconvénient d’avoir un véhicule incontrôlable en direction!
 

route_GOPR0754.MP4_snapshot_01.57_[2016.04.01_18.11.39]La conduite sur piste demande une concentration permanente pour anticiper flaques et trous profonds causés par le ravinement.


 

roadtrain_GOPR0767.MP4_snapshot_02.00_[2016.04.01_18.15.54]Autre bestiole sympa, les Road Trains, déboulant à près de 90km/h sur la piste, projetant des cailloux sur notre pare-brise et suivis par un nuage opaque de poussière.
Ici, dans les zones reculées, ils peuvent avoir jusqu’à 4 remorques pour une longueur totale de 54m, protégés par un pare-buffles en acier et un grillage devant le pare-brise!


On croise toute sortes de bestioles percutées par des véhicules

016-20160313-17h41m55s-003900039

Ironiquement, ces mêmes véhicules finissent parfois de la même façon…

épave_GOPR0826.MP4_snapshot_00.32_[2016.04.01_18.08.04]001-20160312-17h40m20s-004700047010-20160313-11h03m20s-001000010

La raison est simple, faire retirer une épave coute vite plus cher que sa valeur.
Un  peu flippant tout ça!

Le paysage est superbement vide, un ruban orangé taillant un désert plat à perte de vue.
Les kilomètres défilent, la ‘bête’ engloutissant son diesel et nous les litres d’eau fraiche.

006-20160312-19h15m44s-007700077007-20160312-20h06m57s-008300083018-20160313-19h01m34s-006500065005-20160312-19h14m46s-007200072019-20160313-19h02m37s-007000070002-20160312-18h05m15s-004800048

Le bivouac du soir, seuls dans le bush.

008-20160312-22h44m42s-009600096

Enfin presque seuls! Des chameaux sont passés cette nuit près de la voiture.

009-20160313-11h02m33s-000900009013-20160313-11h06m44s-001800018

 

017-20160313-18h42m03s-005300053Un émeu, réfugié dans les broussailles après avoir traversé devant nos roues.


 

004-20160312-18h22m01s-006200062On croise des antennes relais régulièrement: étrangement on capte même internet en plein désert!


 

Malgré nos 160 litres de diesel, on joue la sécurité en refaisant le plein à mi-parcours. Les ‘RoadHouses’ sont des oasis dans le désert.
On y trouve du carburant, un bar, de quoi se nourrir, une épicerie, du café qu’on peut emporter pour la route.
Ici, première surprise, les pompes sont cadenassées.
Le sans-plomb est appelé ‘Opal’ car il est traité spécialement pour qu’on ne puisse pas le ‘sniffer’.


 

pompes_GOPR0805.MP4_snapshot_01.37_[2016.04.01_18.06.44]

En discutant avec un Australien en 4x4 noir tractant une énorme remorque, j’apprends qu’il pars chasser le chameau pour ramener 1 tonne de viande dans sa glacière géante.

025-20160314-13h22m54s-000900009

La plaie des terres Australiennes: les mouches!
Agressives, rapides, elles tentent direct d’entrer par les oreilles, la bouche, les yeux, les narines.
Exaspérantes, insaisissables et innombrables, seules parades la fuite vers la cabine de la voiture ou l’enfermement volontaire sous une moustiquaire.


 

012-20160313-11h05m59s-001600016A celles et ceux que je vois rigoler, je précise qu’ici, c’est des touristes sans filet qu’on se moque, agitant frénétiquement leurs mains en tous sens.


 

014-20160313-15h41m02s-002900029L’eau n’est quelquefois pas loin de la terre aride


 

011-20160313-11h03m43s-001100011Là, j’avoue que je n’ai pas encore compris ce que ça faisait là sans personne à des kilomètres à la ronde!


 

Le second et dernier bivouac, juste avant de quitter la piste, encore seuls dans un cadre superbe.

022-20160313-21h00m58s-008500085020-20160313-20h57m31s-007500075

021-20160313-20h57m53s-007800078

Avec une drôle de surprise au matin Triste

023-20160314-12h35m36s-000200002024-20160314-13h04m51s-000300003

Heureusement que la civilisation n’est pas loin: on est tout près d’un village minier.

027-20160314-17h43m17s-005300053Ah, burger et thickshake à la fraise: ça retape des aventuriers en moins de 2 Clignement d'œil


 

028-20160314-18h02m43s-006200062On peut même passer commande par CB!


 

Pendant qu’on répare notre roue, on visite lake Ballard, un lac salé où Antony Gormley, un artiste, a parsemé une cinquantaine de sculptures, chacune invitant hypnotiquement à marcher jusqu’à la suivante.

042-20160314-21h13m55s-004700047043-20160314-21h20m45s-006100061044-20160314-21h23m31s-006900069045-20160314-21h24m56s-012700127046-20160314-21h34m53s-008800088047-20160314-21h35m59s-009500095048-20160314-21h38m05s-009900099049-20160314-21h39m24s-010400104050-20160314-21h42m52s-011600116051-20160314-21h44m19s-012600126052-20160314-21h48m20s-013000130053-20160314-21h50m25s-013600136054-20160314-21h53m57s-014700147055-20160314-21h54m42s-015200152056-20160314-21h59m40s-013900139

Les ‘villes’ sont ici chargées d’un passé de ruée vers l’or, hésitant entre villages fantômes et cités ouvrières actives.

029-20160314-18h25m38s-006400064030-20160314-18h47m45s-006900069

031-20160314-18h52m03s-007200072032-20160314-18h52m23s-007500075033-20160314-18h54m07s-000400004

034-20160314-18h58m44s-001000010035-20160314-19h03m03s-009300093036-20160314-19h07m37s-010000100037-20160314-20h14m33s-010300103038-20160314-20h15m00s-010400104039-20160314-20h15m04s-010500105

Après toutes ces émotions, on s’endort paisiblement sous la chaleur Australienne, reprenant quelques forces pour rejoindre la côte Ouest, maintenant toute proche…. à 800km!

058-20160314-23h58m23s-018200182

dimanche 20 mars 2016

Uluru: iceberg du désert

 

001-20160311-19h44m09s-020700207

Non, ça c’est juste une colline!


 

Là, je crois qu’on approche…
Il doit y avoir quelque chose à photographier Clignement d'œil

008-20160311-22h24m32s-017300173009-20160311-22h25m01s-017700177010-20160311-22h25m13s-017800178

007-20160311-22h24m16s-017200172Dans ce romantique selfie d’amoureux, il y a un message subliminal non? (main droite de mademoiselle Clignement d'œil )


 

Euh, oui, on doit vraiment y être là! Sourire

011-20160311-22h28m01s-025600256015-20160312-10h15m30s-028400284

Ah oui, quand même, on comprends mieux!

002-20160311-21h21m39s-015600156003-20160311-21h34m54s-015800158004-20160311-21h37m48s-021700217005-20160311-21h37m57s-021900219006-20160311-22h00m41s-016100161012-20160311-22h28m25s-017900179013-20160311-22h33m07s-019200192016-20160312-10h16m46s-022200222

Le coucher de soleil sur Uluru est magnifique!
Les couleurs du rocher ont changé 3 fois en quelques minutes.
On n’était pas seuls à profiter du spectacle mais l’ambiance relevait plutôt de la fête entre amis, improvisant un repas du soir ou trinquant ensemble en engageant la conversation avec les voisins.

Uluru est le nom Aborigène pour ‘Ayers Rock’, le plus grand monolithe connu au monde: 3,6km de long pour 348m de haut. On estime que la partie souterraine représente les 2/3 du rocher (beau gravillon!).

Des chemins permettent l’escalade d’Uluru, mais bien qu’autorisée, pour les Anangu (propriétaires traditionnels) l’ascension fait partie d’un rituel initiatique particulier. De plus, ils se sentent responsables de tout accident et en sont bouleversés.
Chacun fait en son âme et conscience…

Au matin, c’est pas mal, mais on préfère de loin l’ambiance du coucher de soleil.

017-20160312-10h31m22s-028600286

 

En route pour la côte Ouest

Après les formalités pour enregistrer notre permis pour traverser les terres Aborigènes, notre objectif est maintenant l’Océan Indien, à plus de 2000km à l’Ouest.

020-20160312-16h14m32s-001600016

Et non vieux, elle est pas pour toi celle là, t’arrives trop tard!


 

Une sympathique bestiole… ou pas!

022-20160312-16h16m43s-003400034021-20160312-16h15m46s-002700027

018-20160312-16h07m40s-000300003Une fleur dans le désert, c’est toujours émouvant.


 

Une autre merveille du parc National: les monts Olgas (Kata Tjuta).
Représentant des têtes pour les Aborigènes, ce groupe de 36 rochers côte à côte tient une place importante dans leur imaginaire.

019-20160312-16h10m57s-001900019023-20160312-16h17m49s-001800018

vendredi 18 mars 2016

Kings Canyon

On  reprends des forces dans une chambre d’hôtel confortable d’Alice Springs, avec des vrais lits et des vrais matelas et une vraie douche.
Rhaaa le VRAI bonheur !


Le matin arrive, et on continue notre route en direction de Kings Canyon, en passant par la Mereenie Loop Road, une piste 4x4 traversant un territoire Aborigène.

itinéraire

Ben, elle est où la route ?

Une route goudronnée traverse des paysages plats ponctués de petites formations rocheuses aux couleurs orangées, tranchant avec l’herbe rase témoignant de traces d’humidité.
Les kilomètres défilent, on se laisse doucement porter par ce décor immense quand devant nous…

001-20160310-13h44m57s-004900049002-20160310-13h55m25s-005900059

plus rien, plus de route!

003-20160310-15h39m17s-007000070

Elle a disparu sous une rivière au courant peu engageant: pas une goutte n’est tombée depuis Coober Pedy et voilà le gué impraticable!

Sur le côté, un jeune couple vient de réussir la traversée en sens inverse et éponge la boue récoltée au passage.

GP010696.MP4_snapshot_00.00_[2016.03.18_10.44.49]GOPR0694.MP4_snapshot_02.09_[2016.03.18_10.47.07]

Une Ranger arrive, jaugeant la profondeur et la force du courant: 1 mètre d’eau. D’après elle, l’eau va baisser dans la journée en s’évaporant mais de nouveaux orages sont annoncés dans le nord. Quand je lui demande si elle va fermer la route, elle répond d’un air étonné: ‘ben non, pourquoi?’.
Bien qu’équipés d’un snorkell, on ne se sent pas la traversée: trop de courant et trop profond pour ma première traversée (et non, pas d’images du Titanic à venir Clignement d'œil ).

Pendant qu’on recherche un autre itinéraire, 3 kamikazes en bouée passent devant notre air ahuri sur le gué en nous faisant de grands bonjours!

L’itinéraire bis nous rallonge de 300km, mais on n’a pas le choix, on sera à Kings Canyon demain alors qu’on n’est d’ici qu’à 50km!
On se pose quand même dans un endroit sympa.
Chaud, mais sympa!
Très chaud même, mais sympa!

004-20160311-11h07m44s-010400104

Ecrasant!

Ecrasant le ciel bleu et ses pompons cotonneux!

Ecrasant le grès rouge et ses dômes érodés gigantesques!

Ecrasantes, les falaises de 270 mètres!

Ecrasante la chaleur amplifiée par les pierres chauffées par le soleil!

007-20160311-14h42m48s-017000170006-20160311-14h42m19s-016800168

La randonnée principale de 6km sur les crêtes du canyon est fermée à cause des températures élevées: les Rangers ont plusieurs morts à déplorer par arrêts cardiaques dus à la déshydratation.

005-20160311-14h00m10s-004600046008-20160311-14h44m48s-017300173

La piste sud reste ouverte encore pour quelques minutes, je l’emprunte avec une provision d’eau et quelques tomates fraiches.

009-20160311-14h53m46s-017400174010-20160311-15h02m51s-018100181011-20160311-15h05m40s-007700077012-20160311-15h08m47s-018200182013-20160311-15h13m02s-008400084014-20160311-15h15m07s-018500185015-20160311-15h20m42s-009900099016-20160311-15h27m10s-010500105017-20160311-15h29m23s-011100111018-20160311-15h31m22s-011500115019-20160311-15h32m29s-012000120020-20160311-15h32m42s-012200122021-20160311-15h35m31s-012600126022-20160311-15h41m19s-013600136023-20160311-15h42m43s-014200142024-20160311-15h42m56s-014400144025-20160311-15h47m40s-020400204

L’aller retour fait 5km: la piste se perd sur le plateau en haut du canyon. Ma première gourde est vide et mes provisions englouties. La marche se fait à même la roche brulante, sans ombre, avec un dénivelé important.
Le paysage est étonnant: autour de moi, il n’y a que la roche rouge, le ciel et le soleil. Aucune trace humaine à perte de vue et pas un seul bruit. Magnifique!
Les Aborigènes appellent les silhouettes rocheuses ‘les Hommes du Rêve’.

De retour au 4x4, le frigo et sa simple eau fraiche est vécu comme le summum du confort!

On dit que Kings Canyon est l’opposé d’Uluru, comme si on avait arraché la roche du centre du canyon pour l’enfoncer dans le centre du désert: alors, en route pour Uluru…

jeudi 17 mars 2016

Coober Pedy : 3500 fourmis

Dans un trou, vivait… un chercheur d’opale.


50 degrés en été, nuits glaciales en hiver, cet endroit n’avait rien pour lui; seulement le plus vaste gisement d’opale blanche du monde!

Cette ville est un gigantesque chantier parsemé de monticules de terre repoussée à la surface par des fourmis humaines.
Des épaves de machines rouillent pèle mêle alors que des hommes cherchent fortune sous la terre.

002-20160308-13h30m41s-004600046007-20160308-13h36m58s-005800058GOPR0644.MP4_snapshot_05.03_[2016.03.17_18.16.29]049-20160309-11h55m42s-010500105003-20160308-13h30m57s-004800048004-20160308-13h32m46s-005000050005-20160308-13h32m54s-005200052006-20160308-13h36m40s-005600056

Ce décor d’apocalypse a inspiré les producteurs de Mad Max 3, Ground Zero, Planète Rouge, Pitch Black et Priscilla Folle du Désert.

047-20160308-19h06m31s-024300243046-20160308-19h05m52s-024000240

Pas de salut ici sans un 4x4, une seule route goudronnée traverse la ‘ville’, pour le reste, il y a les pistes.

008-20160308-14h37m29s-006000060

009-20160308-14h37m58s-006400064010-20160308-15h40m02s-008800088

 

La prophétie de l’homme au fusil

035-20160308-17h56m48s-018400184036-20160308-17h57m39s-019000190048-20160308-19h07m54s-024900249037-20160308-18h00m32s-009100091

Le ciel devient noir, me souvenant des paroles prononcées dans le désert par l’homme au fusil (voir billet sur l’Oodnadatta track), je me renseigne sur la météo auprès de plusieurs personnes : ‘une tempête, bah, t’inquiètes pas, y fera 4 gouttes, on est habitués ici!’. Et le gars part dans son 4x4 vers l’outback.

1 heure plus tard, des trombes d’eau s’abattent sur Coober Pedy, transformant les rues en torrents éphémères, détrempant les pistes, faisant déborder les gués.
’Ah ben ça! pas vu ça depuis 1 an!’: je ne réponds pas, l’homme au fusil a gagné un disciple! Clignement d'œil

 

Une mine ancienne

011-20160308-15h54m46s-001100011

Un filon d’opale conservé dans la roche; il est estimé à 50000 dollars…
L’opale diffracte la lumière en de multiples points irisés: c’est une merveille!

La mine a été creusée à la pioche à partir de 1916.
La roche est dure, il n’est pas nécessaire d’étayer.
La terre est remontée dans des seaux en bois ou en peau par les puits d’accès , creusés selon la morphologie du mineur, des trous dans la roche servant de marchepied tout le long de la remontée, 20 mètres plus haut.

023-20160308-16h40m29s-010400104012-20160308-15h57m13s-001400014013-20160308-16h00m00s-002400024014-20160308-16h01m16s-002800028
017-20160308-16h06m13s-004300043018-20160308-16h08m35s-005000050016-20160308-16h04m47s-003800038

 

015-20160308-16h04m26s-003600036

Les traces de pic sont bien visibles

Un accès plus moderne creusé à la machine

019-20160308-16h14m14s-006300063

Une maison reconstituée des années 1920

020-20160308-16h31m48s-008900089021-20160308-16h32m33s-009200092022-20160308-16h33m04s-009400094

En surface, plusieurs engins plus ‘modernes’ rouillent lentement.

026-20160308-16h43m35s-011500115

Un ‘Blower’: un moteur diesel en surface aspire par un gros tube plongeant dans la mine les gravats et les rejette par le gros bidon à gauche.

024-20160308-16h41m39s-010800108

Un ‘Bug’ électrique servant à meuler la roche

025-20160308-16h42m02s-011000110

 

Une mine moderne

Là, on est dans l’ère actuelle. La pioche a laissé place aux explosifs, au marteaux piqueurs électriques.
Seule la folie de l’opale est restée la même.
Comme pour la ruée vers l’or, les gagnants sont rares mais pourtant, on peut toujours s’établir aujourd’hui en tant que prospecteur.
L’Australie produit plus de 90% des opales naturelles sur le marché, les 3/4 venant de Coober Pedy.

032-20160308-17h34m03s-015900159028-20160308-17h21m28s-013100131030-20160308-17h28m21s-014600146031-20160308-17h30m57s-015200152029-20160308-17h24m08s-014000140033-20160308-17h42m51s-017100171034-20160308-17h43m20s-017500175

Une zone est réservée à la fouille gratuite et ouverte au public: il parait qu’un enfant l’année dernière a trouvé une opale de 3000 dollars… enfin, c’est ce qu’on m’a dit…
Moi, après avoir repéré un filon avec des baguettes de sourcier, j’ai cherché dans la mine moderne et si je ne suis pas plus riche, c’était en tout cas amusant Clignement d'œil

027-20160308-17h14m26s-012200122

 

Une maison souterraine

Creusée à la main par 1 femme dans les années 1960, rejointe par 2 amies, elle est aujourd’hui habitée par un couple de gérants qui la fait visiter.
Miss Faye, aujourd’hui décédée s’était établie en tant que cuisinière. Mineur mais aussi femme d’affaires, elle a senti que la ville allait devenir un centre routier important: elle a crée une association de convoyeurs et ouvert un café qui devint un lieu incontournable pour les mineurs et les routiers.

Elle savait ménager ses relations d’affaire, et a construit une piscine intérieure avec billard, barbecue et salle de réception.
La maison souterraine comporte même une cave à vin.

038-20160308-18h44m20s-020700207039-20160308-18h45m20s-021300213040-20160308-18h45m25s-021400214041-20160308-18h46m02s-021600216042-20160308-18h46m20s-021700217043-20160308-18h46m27s-021800218044-20160308-18h51m53s-022900229045-20160308-18h52m04s-023000230

On quitte cette ville minière si particulière en traversant un champ de taupinières géantes sur des dizaines de kilomètres, sans activité visible en surface mais en imaginant aisément les galeries minées laborieusement à la recherche des pierres fines si convoitées. 

mercredi 16 mars 2016

Oodnadatta track

Ca sonne déjà comme un roman d’aventure, nos premiers pas en outback, en direction du Red Centre et de la mythique Uluru.
Au nord de Port Augusta, 3 pistes de 4x4 partent de Marree (100 habitants), loin de la voie rapide filant plein Nord vers Alice Springs.
La Birdsville track et ses convois de bétail venant du Queensland vers Adélaïde ou Melbourne durant 1 siècle depuis 1870,
la Strzelecki track, autre piste de convoyage de bétail, utilisée pour la première fois par ‘Captain Starlight’ avec 1000 têtes de bétail volé: capturé après la revente, il fut gracié pour sa découverte et embauché pour parcourir sa piste.
Enfin la Oodnadatta track, route de transport ferroviaire et de communication télégraphique, la voie ferrée ‘Old Ghan Railway’ et le ‘Overland Telegraph Line’ restent à jamais des témoignages de ce passé pas si lointain.

Toutes ces pistes longues de plus de 500km n’ont pas la même difficulté: franchissement de dunes pour la première, cailloux tranchants pour la seconde; partants seuls, la prudence nous conduit tout naturellement vers la troisième, qui a de plus l’avantage de nous permettre de rejoindre Coober Peddy, ville des chercheurs d’opale, sur le chemin d’Uluru.

itinéraire

Ca, y est, là on y est!

004-20160306-17h54m01s-000300003009-20160307-10h56m38s-002600026

 

008-20160307-10h54m26s-001300013

Pleins d’humour (ou d’optimisme) les Australiens….

Un émeu nous passe sous le nez…

émeu

La Old Ghan Railway

Cette piste fut d’abord utilisée par les Aborigènes, puis par les convois de chameaux Afghans et enfin par le train de 1890 à 1980.
Le télégraphe fut lui implanté dès 1871.

001-20160306-13h56m10s-000300003002-20160306-15h50m13s-000900009005-20160306-17h55m40s-002400024006-20160306-17h55m49s-002500025

Près de ce vieux réservoir, une rencontre étrange avec un Australien dans son vieux pickup sortant de nulle part. Le chien bâtard assis sans ceinture à côté de lui ne quitte pas la route des yeux pendant notre conversation, semblant dire ‘laisse tomber ce mec, on a encore du chemin à tracer!’.
Chapeau de cowboy rivé sous un visage buriné par le soleil, barbe épaisse et tout sourire, il me salue par le traditionnel ‘Hawe a g’day man?’ , m’interroge sur ma destination et lâche ‘Be carefull, a storm is coming in 2 days. You’d better be out of the track then.’ (Sois prudent, une tempête arrive dans 2 jours. Ne sois pas sur la piste à ce moment)
Ca tombe bien, on a prévu de couper vers Coober Peddy où on doit arriver demain en milieu de journée.
Pendant qu’on discute, je remarque un détail qui m’avait échappé: sur le tableau de bord du 4x4, juste devant le volant, un fusil à lunette est négligemment posé…
C’est drôle, moi on me l’a pas livré avec le 4x4.
Ils repartent tous les 2 par une piste inconnue de ma carte, poursuivis par une trainée de poussière.

011-20160307-11h12m25s-003100031012-20160307-11h17m01s-001400014

La voie continue vers l’horizon, longée par la piste que nous empruntons.

020-20160307-13h20m34s-008000080021-20160307-13h22m38s-006000060022-20160307-13h23m02s-006200062023-20160307-13h26m31s-008800088024-20160307-13h28m53s-006700067039-20160307-15h52m28s-014300143040-20160307-15h56m40s-011200112041-20160307-15h57m42s-011500115

Sensation étrange devant ces vestiges abandonnés après avoir nécessité tant d’efforts pour sortir de terre.

Envoutant désert

037-20160307-15h19m00s-010200102

Un Touareg en OZ ?
Non, juste un pauvre Européen qui tente de se protéger des mouches Australiennes! J’aurai l’occasion d’en reparler Triste
Allez, en avant pour les grands espaces!

 

010-20160307-11h11m37s-002800028030-20160307-14h04m08s-011600116015-20160307-12h27m46s-002300023018-20160307-13h08m39s-004900049019-20160307-13h09m44s-005300053026-20160307-13h34m00s-010100101

 

Là, ça devrait être une rivière… mais on dirait qu’il en manque un bout!

027-20160307-13h38m21s-010200102

Un canadien francophone qui a passé hier la nuit au camping de Marree à côté de nous dans une petite tente: courageux de parcourir seul cette piste à moto (un trail BMW 800 pour les intéressés)
028-20160307-13h52m30s-011000110

Lake Eyre

Cette partie de l’Australie était occupée par la mer.
On est ici 15 mètres sous le niveau de la mer. 
Le bassin de drainage de ce lac couvre 22% du continent australien. Le lac, à sec la plupart du temps révélant une épaisse croute salée réverbérant la lumière,  fait 10000km2 et en dessous, à 3000m,  se trouve le plus grand réservoir d’eau au monde : 65000 gigalitres!

016-20160307-12h44m48s-006600066017-20160307-12h59m20s-004100041

Dans le désert, on trouve des trous d’eau ou des sources, entourés par une croute de sel.

031-20160307-14h15m15s-007400074032-20160307-14h15m34s-007600076033-20160307-14h22m30s-008400084034-20160307-14h26m40s-008900089035-20160307-14h29m33s-013800138

042-20160307-16h01m26s-011800118Le sel n’est qu’en surface, l’eau souterraine est douce et des réservoirs abreuvent les troupeaux laissés en liberté dans le désert.
a002-20160308-11h56m36s-001600016

 

Coward Springs et son spa naturel

Dans une oasis de verdure, un trou d’eau fraiche bouillonnante aménagé attire hypnotiquement le voyageur fatigué, qui ne résiste pas beaucoup Clignement d'œil

MAH03914.MP4_snapshot_00.28_[2016.03.16_19.47.48]036-20160307-15h04m09s-009600096

 

Un mirage ?

On trouve parfois d’étranges créatures sous la chaleur écrasante…

013-20160307-11h58m06s-005300053014-20160307-11h58m43s-005800058

 

William Creek: 6 habitants!

Dernière halte avant la dernière partie de la piste: un petit échantillon de civilisation au milieu de nulle part.
Agréable après des heures de piste de boire un café avec un hot dog et de finir par un milkshake à la fraise bien glacé dans ce pub de 1887!

046-20160307-17h27m48s-014400144047-20160307-17h41m54s-014600146045-20160307-17h01m34s-013800138

Après une nuit de sommeil

Pendant plus de 500km, on a croisé à peine une demi-douzaine de véhicules, le relief est plat à l’infini, le ciel omniprésent semble écrasant, bleu pur parsemé de petits nuages apportant la seule impression de 3é dimension: l’impression de se retrouver dans une gigantesque boule à neige sans limites.

038-20160307-15h49m47s-010600106044-20160307-16h39m37s-013600136

a001-20160308-11h55m48s-001400014

 

Un dingo solitaire nous escorte brièvement.

On est dépendants de notre 4x4 qui aligne sans faiblir les kilomètres. C’est actuellement à lui que nous devons tout : un toit pour dormir, un garde manger, une réserve d’eau et un moyen de quitter le désert!

a003-20160308-11h57m19s-001900019a006-20160308-13h24m07s-003200032a004-20160308-12h30m13s-002100021

lundi 7 mars 2016

Le South Australia

Capitale Adélaïde, départ pour le Nullarbor Plain vers Perth à l’Ouest ou Alice Springs vers le Red Centre au Nord. On va s’y préparer pour attaquer nos premières pistes dans les immensités de l’Outback.

Coorong National Park: la bête prise au piège…

Quoi de mieux pour s’entrainer que tester notre 4x4 sur la Ninety Mile Beach, longue de 150km, les souvenirs de la piste du même nom parcourue en bus en Nouvelle Zélande plein la tête.

GOPR0479.MP4_snapshot_00.29_[2016.03.06_18.34.05]

L’accès à la plage à travers les dunes dans du sable bien mou aurait dû nous alerter!

Ca donne quand même sacrément envie d’y aller!

011-20160302-13h32m52s-008900089

GOPR0479.MP4_snapshot_06.43_[2016.03.06_18.36.14]

La caméra est bien à l’horizontale, c’est bien l’horizon qui penche non?

GOPR0479.MP4_snapshot_07.14_[2016.03.06_18.37.13]

Le problème pour faire demi-tour, c’est la place qui manque sans rouler dans les vagues…

010-20160302-13h25m01s-008000080012-20160302-13h40m37s-009900099
100 mètres plus loin, c’est de pire en pire… stop

GOPR0480.MP4_snapshot_14.42_[2016.03.06_18.43.51]

En essayant de rebrousser chemin, ensablés. En plus, la marée monte Triste
Non, la pelle, ce n’est pas pour un château de sable!

Les voitures croisées plus tôt sont parties, on est tout seuls.
En dépit de nos efforts, on ne s’en sort pas.
N’ayant pas de manomètre, je dégonfle les pneus au jugé mais ça ne suffit pas. Je paye mon manque d’expérience.

MAH03659.MP4_snapshot_00.23_[2016.03.06_18.39.17]

Pas de réseau téléphonique pour appeler un dépanneur.
Un dernier regard sur le chemin à refaire à pied pour rejoindre notre point de départ sous le cagnard!

Après 3km de marche, je rencontre une voiture s’engageant sur la piste: un prof d’université en géologie Australien accompagnant 2 collègues Français ‘sur le terrain’ avant une conférence!
Il me prend à bord et rejoint mon 4x4 bloqué mais encore épargné par les vagues.
On finit à la pelle de le désensabler et après un dégonflage au manomètre, il sort la bête des sables, moteur à fond de 2.
Encore merci à la générosité des Australiens, toujours prêts à aider.

013-20160302-16h07m25s-010500105 Bon, maintenant, on va pas dépasser le 50km/h jusqu’à la prochaine station…

Le repos des guerriers… vaincus…

Très contents de s’en tirer à si bon compte, on se remet de nos émotions, épuisés, avec des plaisirs bien terrestres.

017-20160303-11h38m34s-001000010015-20160302-22h58m52s-000700007018-20160303-11h39m49s-001300013

On the road again

Bon, tout pleins d’une sagesse nouvelle, on reprends la route.

002-20160301-16h10m03s-002900029033-20160304-21h55m36s-009400094014-20160302-17h38m39s-011000110001-20160301-15h43m05s-002100021006-20160301-18h20m15s-001600016022-20160303-14h46m00s-004700047007-20160301-19h31m39s-005700057005-20160301-16h43m33s-004500045019-20160303-14h13m50s-002400024020-20160303-14h14m02s-002500025009-20160301-22h19m11s-002000020

On croise parfois d’étranges choses, mais la vie s’écoule ici dans un calme reposant.

003-20160301-16h16m33s-003600036004-20160301-16h19m07s-003900039008-20160301-19h32m25s-005800058021-20160303-14h30m26s-004300043030-20160304-16h38m58s-008400084035-20160305-14h18m32s-010900109

 

Sous le soleil, exactement

L’histoire de ce pays est récente, pas de ruines de châteaux ici, mais des maisons dont les plus vieilles ont moins de 200 ans.

024-20160304-13h02m35s-006300063025-20160304-13h33m39s-006600066026-20160304-14h51m36s-007200072027-20160304-14h53m23s-007500075028-20160304-14h53m32s-007700077029-20160304-15h51m20s-001600016031-20160304-16h49m15s-002400024032-20160304-21h09m08s-009100091034-20160305-10h42m21s-010100101

Une dernière halte à Port Augusta pour profiter du confort d’une piscine et de douches modernes et on charge la bête de 100 litres d’eau, de 160 litres de gasoil, de provisions en tout genre et en route pour l’Outback Sourire Sourire

samedi 5 mars 2016

Melbourne

Capitale du Victoria, elle figure régulièrement dans les 10 villes les plus agréables à vivre de la planète.
Elle mérite assurément un billet à elle seule.

itinéraire

On adoré cette ville, sa douceur de vivre, son dynamisme, sa jeunesse profitant de la vie, on sent une certaine plénitude ici.

Jugez plutôt

L’espace

Des immeubles modernes, des architectures novatrices au milieu d’anciens immeubles, une bibliothèque magnifique qui donnerait l’envie d’étudier à n’importe quel cancre (on peut rêver!!)

064-20160225-19h54m42s-065400654002-20160225-13h22m13s-028000280004-20160225-16h09m54s-033100331005-20160225-16h14m24s-035800358007-20160225-16h17m49s-036500365008-20160225-16h17m55s-036600366011-20160225-16h34m50s-039100391014-20160225-16h47m11s-041700417015-20160225-16h47m37s-042000420016-20160225-16h49m46s-042300423017-20160225-16h50m56s-042800428022-20160225-17h02m14s-045300453028-20160225-17h05m46s-046700467029-20160225-17h22m21s-049100491032-20160225-17h43m21s-050200502035-20160225-17h54m02s-052300523039-20160225-18h06m54s-054700547043-20160225-18h18m47s-056600566047-20160225-18h23m58s-058500585048-20160225-18h27m39s-059400594049-20160225-18h28m28s-059600596057-20160225-18h32m41s-061400614063-20160225-19h46m38s-064500645

 

Les habitants

Aucun tabou vestimentaire, aucun complexe dans des looks diamétralement opposés, une liberté totale et une envie visible de croquer la vie!

012-20160225-16h45m39s-041000410013-20160225-16h46m12s-041300413020-20160225-17h00m30s-044700447021-20160225-17h00m48s-044900449024-20160225-17h03m54s-045800458025-20160225-17h04m01s-046000460027-20160225-17h05m30s-046500465031-20160225-17h43m12s-050100501034-20160225-17h52m33s-052100521036-20160225-18h03m59s-053400534037-20160225-18h04m03s-053600536041-20160225-18h10m31s-055400554042-20160225-18h17m48s-056100561044-20160225-18h19m59s-057200572045-20160225-18h21m17s-057700577050-20160225-18h30m04s-060100601051-20160225-18h31m41s-060700607055-20160225-18h32m07s-061200612056-20160225-18h32m33s-061300613058-20160225-18h35m05s-062200622060-20160225-18h52m03s-063400634061-20160225-18h52m33s-063800638

 

Dans la ville

Un tramway entre 2 époques

019-20160225-16h59m14s-044300443003-20160225-16h00m06s-032900329006-20160225-16h14m27s-035900359

Un peu de shopping.

062-20160225-19h33m32s-064100641009-20160225-16h19m26s-037000370

Notre malheureux quotidien Clignement d'œil

010-20160225-16h23m50s-038400384033-20160225-17h49m43s-050800508

 


030-20160225-17h26m06s-049600496

L’armure de Ned Kelly le bandit, après son affrontement avec les rangers en 1880.

046-20160225-18h22m33s-058100581

 

Il devait être plus digne de son vivant …

Prochaine étape le South Australia, vers Adélaïde et Port Augusta, porte d’entrée vers l’Outback et le mythique Uluru…

Victoria

 

Le plus petit des états d’Australie est en fait le plus densément peuplé: 5,7 millions de personnes y vivent, dont 4 millions à Melbourne (ça fait quand même de la place pour bouger hors de la ville !)

itinéraire

Le premier Kangourou!!!!!


001-20160223-14h25m59s-007600076

Sous 38 degrés à l’ombre ce jour là, je pensais ne plus revoir la civilisation… (comment ça je suis pas crédible ?)


002-20160223-14h33m14s-017800178

Quand un bruit attire mon attention (et mon appareil photo qui, au vu de la mise au point, n’a rien vu !)

 

 


003-20160223-15h22m37s-011200112

Vu !


Bon, je sais qu’on ne va bientôt voir que ça, mais une première fois, c’est toujours différent Clignement d'œil

Les villes de l'or

Dans les années 1850, la fièvre de l’or s’empara de cette région. Des hommes piochaient sous terre dans des concessions de 13m2, les fortunes se faisant plutôt dans les commerces environnants et les banques sorties de nulle part…
Un peu de ce passé éphémère se ressent encore dans certaines bourgades perdues.

020-20160227-18h29m48s-010900109007-20160227-14h13m59s-004400044009-20160227-16h20m58s-006100061013-20160227-17h54m06s-001300013014-20160227-17h56m42s-002000020015-20160227-17h58m58s-002400024016-20160227-18h00m39s-008900089017-20160227-18h15m00s-009100091

Des bikers Australiens

Surement les fameux ‘Vespa Angels’.
Message personnel à JPA qui se reconnaitra: ils t‘attendent pour entrer dans leur gang Clignement d'œil

012-20160227-17h48m48s-007100071018-20160227-18h18m02s-010000100019-20160227-18h23m31s-010400104

La côte

Bon d’accord, c’est encore magnifique !
Ca devient lassant à force non?
Après tout, ce n’est que de l’eau et des cailloux avec un peu de soleil dessus…

030-20160228-18h08m53s-004200042021-20160228-15h14m48s-013900139022-20160228-15h14m53s-014000140023-20160228-15h15m47s-014500145025-20160228-15h25m50s-002900029029-20160228-17h52m38s-003600036024-20160228-15h16m13s-014600146

En tout cas, je n’ai pas sélectionné les photos exprès, il n’y a vraiment personne pour se baigner ou bronzer.
Et il n’y a ni requin, ni sandflies sur cette côte.

004-20160223-16h21m40s-020000200

Ah si, là ils font même du vélo!


Un samedi, “petite’'” compétition de surf entre gamins.
Sponsorisés comme des pros les pitchous!
028-20160228-16h36m31s-018200182026-20160228-16h33m36s-017300173027-20160228-16h34m29s-017400174

 

Port Campbell National Park

Magnifique côte rocheuse, je vous laisse déguster.
On a du mal à imaginer ce qu’on pu ressentir les premier colons débarquant après des semaines de traversée depuis l’Angleterre!
En tout cas pour nous c’était ‘Whaou!’.

040-20160229-14h23m07s-023300233031-20160229-13h15m03s-005400054032-20160229-13h20m14s-006000060033-20160229-13h27m19s-022200222034-20160229-14h04m56s-010300103035-20160229-14h06m53s-022300223036-20160229-14h08m26s-022700227037-20160229-14h16m12s-023000230038-20160229-14h19m25s-023100231039-20160229-14h20m44s-011900119

 

Philip Island

Là, morceau de chance, on est arrivé juste pour le grand prix international de superbike!
Par contre, le tarif de 300 AUD les 5 mètres carrés de gazon pour camper le 4x4 PLUS les 220 AUD pour assister au grand prix nous a refroidi !
Tant pis, on est reparti aussi sec en croisant juste les flots de motards qui y allaient. Pas mal, le pouvoir d’achat en Australie!

En vrac

005-20160223-19h18m19s-021200212

La dernière touffe qui résiste encore au déboisement…

 


006-20160223-20h22m34s-021400214

Du moins dangereux au plus dangereux ?!?

 



008-20160227-14h16m40s-005000050

Ils voient les choses en grand ici !

 


010-20160227-16h50m37s-006600066

 

Si si, c’est une pharmacie!

 


041-20160229-19h42m17s-027200272

Bon c’est bien joli tout ça, mais ça vient quand la suite, faut venir la chercher ?

vendredi 4 mars 2016

New South Wales (part 1)

 

On s'échappe rapidement vers le sud ouest, on reviendra sur cet état à la fin du voyage, avant de rendre le 4x4.
On a besoin de se familiariser avec la vie à bord de notre maison à roulettes pour 3 mois ainsi qu’avec le mode de vie Australien; tous les repères acquis en 1 mois en Nouvelle Zélande sont à reconsidérer ici.

Au rythme de l'Australie

D'abord un premier constat: ici ça vit. Ou plutôt ça profite de la vie. On a l'impression que les Australiens n'ont que 2 occupations: camper et pécher.

modedevie-017-20160222-19h20m45s-014300143modedevie-012-20160222-14h47m37s-005200052modedevie-011-20160222-14h43m37s-004500045modedevie-019-20160222-21h43m58s-015600156modedevie-015-20160222-16h10m05s-012800128modedevie-020-20160222-21h44m26s-016000160

Les 4x4 énormes, les pick-ups trainant des remorques suréquipées, les caravanes renforcées pour affronter les pistes; tous les moyens sont bons pour partir sur les plages ou dans les parcs naturels.

modedevie-005-20160220-13h04m08s-001200012modedevie-007-20160221-17h08m14s-011400114modedevie-001-20160301-11h41m24s-000400004modedevie-009-20160221-18h13m23s-012100121modedevie-003-20160219-17h04m16s-007500075

Même certaines berlines ont un pare-bestiaux; quand à ceux des camions, mieux vaut ne pas s'y frotter vu le diamètre des tubes!

Des cris dans la nuit...

Question faune locale, on voit surtout des oiseaux multicolores (même certains moineaux ont un joli jabot bleu) et on entend des cris étranges.
Les animaux ici doivent parler Australien aussi!
Au lever et au coucher du soleil, un oiseau gros comme un pigeon émet une étrange mélopée qui commence comme un vague cri d'oiseau et se termine comme un concert de singes!
Pas encore de kangourous ni de koalas Triste


faune-002-20160218-18h46m15s-004900049
Tout le monde a bien sur  reconnu un ‘rainbow lorikeet’

faune-008-20160221-17h56m16s-012000120

Euh, non, là c’est juste un Australien Clignement d'œil
Attention à ceux qui pensent m’avoir reconnu !

Du bois partout

Quasiment aucune habitation à étage, tout est bâti en bois, seule la cheminée étant en pierre.
Les toitures sont en tôle, même pour des maisons cossues.
Hors des bourgs, pas de réseau d’alimentation en eau; chaque maison a d’immenses citernes de récupération d’eau pluviale et les maisons avec piscine sont rarissimes.

environnement-001-20160218-11h25m56s-004200042environnement-004-20160220-12h42m50s-008900089environnement-006-20160221-16h49m50s-011200112

Juste un coup d’oeil en passant

Les Nouvelle-Galles du Sud sont étendues comme une fois et demi la France et la nature n’est jamais très loin des habitations. On a juste suivi la côte du sud pour rejoindre le Victoria voisin, glanant au passage quelques souvenirs de magnifiques paysages.

environnement-013-20160222-15h22m26s-012400124environnement-010-20160221-21h48m30s-002300023environnement-014-20160222-16h06m15s-005900059environnement-018-20160222-21h43m14s-015300153

On s’est par contre rapidement aperçus qu’il était très difficile de se poser pour dormir au bord de l’eau.
Le camping sauvage est en fait interdit et si on ne veut pas de camping payant et des endroits agréables, il faut se replier sur les aires de repos des parcs. Ils ont en général des toilettes ‘splotch’ (voir le billet sur les ‘long drops’ en NZ) et sont équipés d’emplacements à feu de camp, sacrés pour les Australiens. La conversation s’engage très rapidement, ils discutent spontanément avec leur voisins de campement.
Beaucoup de Français, d’Allemands et de Suisses.

mercredi 2 mars 2016

"La bête"

Nous prenons réception du 4x4 qui va devenir notre maison à roulettes pour ce continent immense.

Première réaction: comment on va rentrer nos affaires, les provisions …. et nous !

001-20160218-17h51m49s-004600046

Les plus observateurs d’entre vous auront remarqué les WC chimiques rajoutés à notre équipement !

Mais commençons les présentations du 4x4 affectueusement surnommé “La Bête”!


Taillé pour les grands espaces

016-20160224-11h36m00s-022100221

Race : Toyota troop carrier V8 Turbo Diesel
Eau propre: 50 litres
Carburant: 2 réservoirs de 80 litres (215 AUD à la pompe!)
Consommation vérifiée sur route à 100 km/h: 11,6 l/100
Une gazinière au GPL et un évier dépliables à l’extérieur
Des auvents façon tente contre le soleil ou la pluie
Un frigo de 32 litres pour les bières, le coca et le périssable. (cherchez l’intrus)
Double batterie
Un toit déployable permettant de se tenir debout (1m90 ouf!)
1 lit double en haut et un lit d’appoint en bas.
On a rajouté un bidon de 20L d’eau potable pour le désert (sinon, il reste la bière et le whisky Clignement d'œil ), les WC chimiques pour un confort cosy et une tente de douche très pratique.

006-20160220-19h40m16s-010600106

Ca commence à prendre forme.
027-20160229-20h57m19s-030000300

Double radiateur pour rafraichir le V8 !
011-20160222-14h52m16s-005700057

Les bagages devant le soir, ça nous rappelle des souvenirs de voyages en break…
001-20160226-11h58m08s-000100001

Toit replié, ça passe partout.
Enfin là, c’était quand même un peu juste…
017-20160224-11h37m14s-022500225

En haut… le lit du haut.
En bas…
024-20160227-21h51m12s-012800128

Configuration: douche du soir! Un peu d’eau chaude au GPL et comme des princes Sourire )
023-20160227-21h50m45s-012600126

Un repas sur le pouce pour éliminer les calories des burgers et des fish’n’chips !



Et voilà! enfin prêts!

015-20160224-11h35m39s-022000220

On descend vers Melbourne, puis Adélaïde d’où on compte mettre le cap plein Nord vers Ayers Rock!

See Yah !

Bye bye NZ, bonjour OZ

Pas mal de retard pour ce premier billet.
Déjà 2 semaines qu’on parcourt les routes et on a eu un peu de mal à prendre nos marques. Faut dire qu’on passe d’un fourgon aménagé avec douche, WC, frigo, gazinière, chauffage Webasto et micro-onde à … un 4x4 avec 1 frigo!

Allez, moteur, action, ça tourne!

001-20160217-11h26m16s-001100011

Notre dernière image de Nouvelle Zélande: les nains des montagnes de fer nous font une haie d’honneur. (bon, d’accord, avec un seul nain, ça fait une petite haie mais le nain faisait bien 3 mètres Clignement d'œil )

itinéraire

002-20160217-17h22m51s-002500025003-20160217-17h26m09s-003200032

Après 3 heures de vol, Sydney nous tend les bras: en avant pour 3 mois!

mercredi 17 février 2016

Hell Hole of the Pacific

 

The%20Rough%20Guide%20to%20New%20Zealand.pdf

 

La première colonie

001-20160215-12h36m02s-000500005002-20160215-12h36m13s-000600006003-20160215-13h06m09s-001200012004-20160215-13h22m10s-006000060010-20160215-17h35m05s-006000060005-20160215-14h14m59s-001200012006-20160215-15h25m30s-002600026007-20160215-15h25m40s-002800028008-20160215-15h26m36s-003100031009-20160215-17h29m08s-005500055

Nous sommes à Russel dans la baie des iles. Russel est le premier endroit où ont débarqué les premiers colons de la NZ, rencontrant les Maoris pour la première fois.
Nous nous arrêtons au restaurant Duke au style très anglais qui fait selon les guides les meilleurs fish’n’chips de la NZ; c’est pas faux (comme l’aurait dit Perceval Clignement d'œil ), surtout arrosé de cidre local glacé.
Pour la petite histoire, c’était un endroit de débauche où les tripots succédaient aux bordels. La construction 5 ans plus tard de la première église de NZ a tempéré les esprits… (pour le meilleur ou pour le pire, ça reste à voir !).

Bye bye les kiwis !

011-20160216-19h01m48s-000100001

Nous allons passer notre dernière nuit en NZ dans une marina face à Auckland que nous verrons illuminée cette nuit. Demain nous rendons notre camping car et prendrons l'avion pour Sydney, laissant derrière nous un pays magnifique et des habitants attachants.

Le récit de nos prochaines aventures vous parviendra d'Australie…

Elle est longue la plage: couillon, c'est un désert.

 

Et pourtant, là non. C’est vraiment la Ninety mile beach, longue de 88km. C’est aussi une route circulable dans les 2 sens selon les marées: 4x4 recommandé, certains s’y sont fait piéger, voiture ensablée jusqu’au toit.

On va rejoindre Cape Reinga, tout au Nord.

The%20Rough%20Guide%20to%20New%20Zealand.pdf

Avant les hostilités

001-20160213-13h34m51s-000800008002-20160213-14h00m18s-002800028003-20160213-14h18m35s-001500015

Petite pause dans un resto typique, en bord de mer, avec cuisson de la viande (boeuf et mouton NZ) sur pierre volcanique brulante avec accompagnement de pommes de terres en peau et patates douces en frites. Pour les observateurs, on dîne à l’eau, si si.

Sur cette plage…

004-20160214-09h33m13s-004000040005-20160214-09h59m44s-005500055006-20160214-10h14m06s-006700067007-20160214-10h30m52s-008700087008-20160214-10h54m02s-003700037015-20160214-11h35m42s-013700137009-20160214-11h04m04s-004700047

Grand moment, nous arpentons à bord d'un bus 4x4 la plage de 90 mile beach. On y croise des piétons la remontant à pied (chacun son truc!) et des pêcheurs à la ligne locaux. Nous, on s’est simplement enlisés dans du sable mou: le chauffeur n'avait pas pris assez d'élan. Le bus qui nous a tiré en arrière s’est ensablé à son tour, et il en a fallu un troisième pour nous sortir de là… On s’est ensuite tous élancé à fond les ballons (encore des normes de sécurité Néo Zélandaises Clignement d'œil ) pour rejoindre les dunes.

En haut… en bas!

010-20160214-11h09m24s-009700097011-20160214-11h10m22s-009900099012-20160214-11h12m59s-010500105013-20160214-11h16m08s-011200112014-20160214-11h16m11s-011300113

Thierry écoute une leçon de sand boarding car il s'apprête à dévaler une dune de sable avec cet engin. Après avoir escaladé la dune avec le troupeau, le voilà qui s'élance et atterri en bas en s’étalant dans l'eau !!!

Au Nord du Nord

023-20160214-15h03m23s-026200262016-20160214-11h52m15s-015600156017-20160214-12h14m55s-016300163018-20160214-12h22m20s-016800168019-20160214-12h59m42s-018600186020-20160214-13h01m45s-019400194021-20160214-13h09m31s-020300203022-20160214-14h18m29s-024900249

Nous continuons à découvrir cette côte dans notre bus 4X4. Après un arrêt pour le repas de midi nous nous dirigeons toujours à bord de notre bus jusqu'au cap Reinga qui est l'endroit le plus au nord du nord accessible en voiture: à cet endroit, la mer de Tasman rejoint l’océan Pacifique.
Selon la croyance Maori, les esprits des morts parcourent la 90 mile beach, puis quittent la terre par le cap Reinga: cet endroit est sacré pour eux.

Histoire d'un aller et d'un retour

Nous voici sur le lieu du tournage du Seigneur des Anneaux et de Bilbo: tout ce qui concerne les extérieurs de la Comté en tout cas.
Les intérieurs ont été réalisés dans les studios Weta à Wellington.

La Comté

019-20160212-10h13m14s-028500285020-20160212-10h13m59s-028800288018-20160212-10h10m27s-028300283

La douceur de vivre façon hobbit. Se retrouver dans la guerre de l’Anneau a dû être un choc!

Dans un trou, vivait un hobbit…

006-20160212-09h11m05s-008800088013-20160212-09h45m25s-021100211001-20160212-08h50m47s-001100011002-20160212-08h54m16s-003200032010-20160212-09h27m41s-014700147003-20160212-09h02m56s-006200062012-20160212-09h41m42s-019700197

Seules les façades sont créées. La plupart des portes ne s’ouvrent pas.
Qui reconnaitra la maison de Sam et Rosie ?

Bag  End

004-20160212-09h09m18s-007900079009-20160212-09h26m54s-014000140005-20160212-09h10m27s-008400084008-20160212-09h18m47s-012200122

L’arbre en haut de la maison de Bilbon est faux! C’est du ciment et du silicone, les feuilles (de Taiwan) ont été repeintes une à une à la demande de Sir Jackson: leur teinte ne lui plaisait pas. C’est le seul trou assez profond pour que l’équipe de tournage puisse y entrer et filmer l’extérieur.

 

Green Dragon Inn

007-20160212-09h15m58s-011100111017-20160212-10h02m25s-026100261014-20160212-09h56m14s-024400244015-20160212-09h58m58s-025000250016-20160212-09h59m46s-025300253

Tout est sorti de terre il y a 3 ans seulement, et pourtant on croirait cette auberge ici depuis de lustres.
Elle peut être privatisée.
Le feu dans la cheminée était vrai: ambiance garantie mais un peu chaud pour les 25 degrés de l’extérieur!

En fin de compte, on a passé une super matinée; c’est magique de se retrouver pour de vrai dans un conte fantastique!

- page 1 de 2